DigitalStrat

Elus 2.0

4955441Internet, les outils de mobilité, les réseaux sociaux, les objets intelligents, … peuplent notre quotidien et sont rentrés dans les habitudes des français. Les responsables politiques et les candidats ne peuvent plus ne pas être sur internet. C’est par ce biais qu’ils rencontrent le plus grand nombre de citoyens. Parfois sans en avoir la vision car ce sont les citoyens qui viennent s’informer.

Ne rentrons pas dans le déni en accusant les élus d’utiliser ces outils comme on a pu le lire dans certains articles. Ce sont leurs outils de travail. Du ministre jusqu’au conseiller municipal, la tablette et/ou le smartphone sont des incontournables. (cf photo ci jointe de l’article http://www.francetvinfo.fr/politique/comment-les-deputes-se-distraient-sur-leurs-tablettes-lorsqu-ils-siegent-a-l-assemblee-nationale_725205.html)

La campagne électorale prend une nouvelle tournure avec ces outils. Il y a les sites internet des candidats, les possibles vidéos de campagne, les interactions avec les citoyens, … Et si vous ne faites rien, la moindre attaque sur internet aura des effets important que vous ne pourrez pas arrêter ou trop tard si vous vous en rendez compte.

Pendant le mandat d’élu, la place d’internet devient d’autant plus importante car c’est ainsi que vous pouvez échanger avec les concitoyens et les informer. Il est possible de faire connaître son travail, ses idées, interroger et écouter en live. Baromètre fantastique des tensions sociales, internet est un outil important pour l’élu.

Cependant l’élu n’est pas seul et doit travailler avec son équipe. Les citoyens sont aussi impatient que les consommateurs. On ne peut plus attendre des semaines une réponse. On attend le premier qui va réagir à une actualité. Il faut pouvoir le savoir rapidement et ensuite en parler aussi vite. Il faut donc utiliser avec son équipe tous les réseaux.

Cette équipe doit pouvoir profiter d’un intranet pour partager les données, les dossiers et les contacts. Fini le temps du dossier papier. A chaque instant l’élu ou une personne de son équipe doivent pouvoir avoir connaissance du dossier et de son avancement via un ordinateur, un smartphone ou une tablette.

C’est grâce à cette intranet qu’à la fin de la mandature, vous pourrez dire tout ce que vous avez fait. Et tous les élus savent que le nombre de dossiers et de questions posées est énorme. Mettre des chiffres, faire un suivi et sortir des résultats clairs sur ce travail sont les bases d’une nouvelle relation avec les citoyens qui doivent avoir conscience de tout ce qui est fait.

L’équipe du député, du sénateur, d’un conseiller général, d’un maire,… ont les mêmes approches avec une diversité de dossiers et de situations à traiter. L’intranet est leur outil pour mieux travailler.

 


Le député 2.0 : une nouvelle façon d’imaginer… par AlexisBachelay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>